Articles avec #sport perso catégorie

Publié le par alain107
Publié dans : #Sport Perso

Voir les commentaires

Publié le par alain107
Publié dans : #Sport Perso

course 145

Sport 0071

Voir les commentaires

Publié le par alain
Publié dans : #Sport Perso

P1050749

Voir les commentaires

Publié le par alain
Publié dans : #Sport Perso

course 59

 

Ce dimanche matin 21 avril, c'est avec un temps idéal que 575 joggeurs ce sont fais plaisirs sur le parcours de 7,5 km des foulées de Nieuil l'Espoir. Cette année en faisant 49min12sec j'ai réussi grâce à mon collègue Manu à faire 1minutes 30 secondes de moins que l'année dernière.

Voir les commentaires

Publié le par alain
Publié dans : #Sport Perso

Foulees115 avril 2012 9h30 Foulées de Nieuil l'Espoir

 

  Mon reveil sonne en vain, il y a déjà longtemps que je ne suis plus dans l'abandon du sommeil, juste dans un brouillard d'indécision. Régulièrement mon regard fixe se lève et fixe le plafond où les chiffres rouges me montre le temps qui passe.  Dehors c'est le régne de la grisaille et du vent, un temps à ne pas mettre un amateur comme moi. Je sors de la maison, le coeur lourd d'apréhension, heureusement je croise aussitot le voisin qui se dirige egalement vers le départ. Nous descendons en trottinant vers le bourg, cela m'évite de gamberger et de m'écouter au moins pour le moment. Cette nouvelle édition des foulées de Nieuil l'Espoir et encore un beau succés avec un total de 527 concurrants (321 pour 7,5km et 206 sur les 15km). Le troupeau est en place, les éffluves de baumes pour les jambes se mélent à la cacophonie des mots. Et voila c'est partis, je commence le parcours doucement, tres doucement et contracté. En depassant la mi-course je me détend enfin et commence à profiter de ce footing dominical. Dernier virage, ligne droite et petite acceleration, et sourire d'avoir atteind la ligne d'arrivée. Une place (295/321) et un chrono d'escargot (50min29sec), qu'importe ! l'important pour moi était ailleurs. 

Voir les commentaires

Publié le par alain
Publié dans : #Sport Perso

Nouaillé3

 

Nouaillé2

 

nouaillé1

Voir les commentaires

Publié le par alain
Publié dans : #Sport Perso
 La pluie tant redouté ne fut pas là pour m'acompagner sur les 20km du parcours.  Au pied de la Tour Eiffel nous étions presque 25000 a attendre 10h pour nous élancer dans la monté longeant le Trocadéro. J'étais vraiment dans l'inconnue avant de quitter le pont de Bir Akeim, peu d'entrainement, et jamais sur de longues distances. Mon seul objectif, rejoindre la ligne d'arrivée et  en moins de 3h si possible lol. De retour sous la dame de fer, c'est mission accomplie en 2h24min, je sais que ce n'est pas très rapide mais je suis satisfait tout de même.

Voir les commentaires

Publié le par alain
Publié dans : #Sport Perso


Voulant absolument participer aux foulées de Nieuil l'Espoir malgrés un méga mal au dos, je me suis acheté en pharmacie une ceinture pour me maintenir les lombaires. Alors ainsi harnaché et avec très peu d'entrainement dans les jambes, je me suis lancé sur le nouveau parcours de la première course du Challenge Jean le Bon.

Voir les commentaires

Publié le par alain
Publié dans : #Sport Perso


Ce dimanche, la matinée a gagné en longueur du au changement d'heure, cela laissait largement le temps de se préparer sans précipitation pour les 7,5 km de Saint Maurice La Clouère. En me levant je jette un regard par la fénêtre pour constater que le brouillard régne sur le paysage, un autre coup d'oeil sur le thermometre, brrrrr seulement 3 degrés. Au fur et à mesure que l'heure du départ approche le brouillard disparait laissant la place à un superbe ciel ensoleillé. Hasard des rencontres, sur la ligne j'ai retrouvé un copain et une copine de fac d'histoire que je n'avais pas revu depuis plusieurs années.
La suite fut un footing à la vitesse d'un escargot sans toutefois baver le long du parcours. Je boucle le parcours en 45 minutes et 31 secondes me classant 322 sur 354 participants. Bien sur en m'entrainant j'aurais pu faire beaucoup mieux mais l'essentiel et que j'ai pris beaucoup de plaisir à cette ballade pedestre.

Voir les commentaires

Publié le par alain
Publié dans : #Sport Perso
 Comme prévu j'ai participé le week end du 21 et 22 juin au 24 heures de marche de Montguyon.
La semaine avant l'épreuve, la metéo avait été tres maussade avec une température peu élevé. Par contre le samedi dés le matin c'est le retour du ciel bleu du soleil et de la chaleur au alentour de 35 degrés. Ce changement de météo et le peu d'ombre sur le parcours va peser sur l'organisme. Je découvre aussi le parcours qui est sur ces 2km200 est très accidenté, avec 55m de dénivelée positif et 55m de dénivelée négatif. Au fil des tours la longue partie descendante sera plus difficile à encaisser que les montés.
A 11h c'est le coup de canon qui donne le départ de cette aventure. Un premier tour, qui me permet de faire connaissance avec le circuit, de sentir la chaleur et savoir en bouclant ce premier tour que cela va être difficile.
Les tours se suivent, j'essais de boire le plus souvent possible, peut être trop même. C'est l'occassion de faire des rencontres et de faire connaissance en marchant. C'est ainsi que dans l'après midi j'ai fait une partie de mes tours avec un couple des environs de Bordeaux : Marie-Christine et Jean-Louis. 
19h30 nous nous donnons rendez vous, à la salle prévu pour le repas pour manger, je m'assied dehord en les attendant, et la je sent que cela ne va pas, des frissons, la tête qui tourne et au moment de me relever pour les suivres impossible de rester debout, grop coup de chaud et de fatigue. Ils ont été adorable avec moi, ont été me chercher à manger, mon attendu et après avoir repris des forces j'étais de nouveau d'attaque.  La température commençait à tomber doucement et petit à petit, un pied devant l'autre la nuit commencait à laisser sa marque sur le circuit et sur l'ambiance de l'épreuve. Au loin, on pouvait apercevoir comme des feux d'artifices sans bruit. Mais vers 1h30 du matin l'orage était au dessus de Montguyon, et la pluie tomber drue accompagner de son cocktail d'orage, obligeant les organisateurs à neutraliser l'épreuve, pour un certain temps. 

Je décide alors de profiter de cette attente pour aller m'allonger un peu. C'était plutot une bonne idée si j'avais pensé à mettre un reveil car quand je me suis reveiller l'orage était loin et c'était l'heure du petit déjeuner. Une fois reveiller j'ai eu le temps de faire seulement 5 tours et 500m avant que ne retentisse le coup de canon marquant la fin de ces 24h. Résultat pour moi 71 km, de très bon souvenirs et l'envie de revenir l'année prochaine. 

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog